Podcast

Tester son idée avant de se lancer

Valentin Geffroy, expert Webflow & créateur de Notion Everything

Dans cet épisode, j'ai reçu Valentin Geffroy, développeur Webflow et adepte du no-code. En parallèle de son activité freelance, il a créé son side project : un site web nommé Notion Everything. On parle du temps accordé à un side project, du lancement d'un projet, de la recherche de sa cible et de ses premiers clients.

Listen on Apple Podcast
Listen on Spotify
Listen on Deezer

Comment démarrer son side project ?

Utiliser son expertise sur son side project

Valentin Geffroy est développeur Webflow et adepte du no-code. Il est freelance depuis 3 ans et a créé son side-project en 2020 : Notion Everything.

Dans ce podcast, Valentin nous explique qu’il a développé une expertise en développant les projets de ses clients. Il aimerait mettre ses compétences et la maîtrise d’outils qu’il a acquis aux services de ses propres projets parallèles pour continuer d’apprendre et de créer.

Il souhaite s'épanouir et devenir entrepreneur en créant des side project qui lui permettent d'avoir plusieurs sources de revenus complémentaires.

Détecter une opportunité

Valentin utilise Notion depuis deux ans et demi et est actif sur les communautés Facebook et Reddit de cet outil. Ce sont des groupes respectivement à 100k et 40k d'abonnés, dans lesquels sont échangés des conseils, des astuces et des templates Notion gratuits.

En voyant ces échanges entre autant de personnes venant du monde entier, il a trouvé dommage que tous ces documents disparaissent au fur et à mesure que les conversations et posts augmentent sur les groupes. Il lui est alors venu l'idée de regrouper tout ces templates Notion sur une seule et même plateforme, comme une grande bibliothèque en ligne.

Lancer son side project en quelques jours

Créer son MVP en une demi-journée

Expert Webflow, il s'est évidemment servi de ses compétences pour créer ce site web, ce qui lui a permis d'être très rapide et de monter son side project en une demi-journée.

Une première version de Notion Everything est donc sortie en août 2020. Il l'a présenté sur les différents groupes et réseaux sociaux, et a demandé aux personnes intéressées de s'inscrire à la newsletter afin d'être informées des dernières sorties de template Notion.

Au lancement de son projet, Valentin a reçu plus de 300 likes sur son post Facebook et 600 upvotes sur Reddit. Il a aussi récupéré plus de 1000 adresses mail en une semaine. Tous ces chiffres sont importants et ont validé ce side project car ils montrent l'existence d'un réel besoin pour les utilisateurs de trouver ce type de contenu sur le web.

En testant et validant cette idée, Valentin a réalisé qu'il pouvait monétiser ce side project. Mais de quelle façon ?

Monétiser son side project

Il n'a pas voulu faire plus compliqué. Il considère que l'on ne doit pas passer plus de deux à trois jours sur un side project, puisque l'on a aussi une activité professionnelle en parallèle. Il a donc voulu développer ce projet de façon rapide, efficace et rentable. Il ne voulait pas avoir à s'occuper de trop de tâches comme, par exemple, la gestion de paiements sur son site.

Il a alors choisi de faire de l'affiliation pour monétiser son projet. Pour ce faire, il a proposé à plusieurs personnes, vendant leurs templates Notion sur Gumroad, de les mettre en avant sur son site et de leur donner plus de visibilité. En échange, dès qu'un client clique sur le lien du template présent sur son site, il touche une commission. Au début il prenait 10% du prix, maintenant il prend au minimum 20%.

Valentin parle de la complexité d'avoir des revenus au tout début de son projet. À ce moment là, Notion était déjà très populaire mais peu de personnes vendaient des templates puisqu'il y en avait un grand nombre gratuit à la disposition de tous. Si des personnes les vendaient, ce n'était jamais plus de 2$ ou 3$. Difficile de percevoir des revenus lorsque l'on prend un pourcentage minime de ces montants.

En plus, Notion regroupe beaucoup de profils d'utilisateurs différents, il est difficile d'identifier un type de personne qui serait intéressé pour acheter ces produits. Notion est un outil utilisé autant par des entrepreneurs, de grandes entreprises, des freelances, des étudiants que pour des utilisations personnelles au quotidien.

Lancer son side project au bon moment

Heureusement pour lui, en quelques mois la vente de template Notion s'est fortement développée, les prix ont augmenté, trouvant un marché et répondant aux besoins des clients et utilisateurs. Notamment avec le lancement du template "Notion Pack" de Ben Issen qui a réussi à faire plus de 40 000$.

Valentin, toujours influent auprès de la communauté Notion grâce à son site web, a augmenté ses affiliations. Toujours sur Webflow pour la conception, il s'est servi de l'outil Airtable pour stocker sa base de données et de Jotform pour créer un formulaire et le mettre sur son site. Ce formulaire permet aux personnes qui vendent des templates de les exposer directement sur le site Notion Everything. Valentin n'a qu'à vérifier et accepter la demande de mise en ligne de template sur son site et tout le reste se fait automatiquement grâce à l'outil Integromat qu'il utilise.

Avec cette affiliation, Valentin gagne entre 800€ et 1500€ par mois. Ce qui lui a permis de faire une année à 8000€ de chiffre d'affaire et avoir un bon retour sur investissement.

Faire vivre son side project sur la durée

Faire évoluer son produit/service

Il a aussi créé sur son site deux nouvelles rubriques :

  • une toolbox : il y présente les outils qui peuvent être connectés à Notion
  • un vidéostore : un répertoire complet de vidéos youtube réalisées par des créateurs spécialistes de Notion, pour en apprendre toujours plus sur cet outil.

En revanche, depuis quelques mois la demande des utilisateurs s'est essoufflée et, forcément, les revenus de Valentin aussi. Il sait que son side project a du potentiel. Il a donc pour projet de continuer à le développer afin de relancer son business.

Se fixer des objectifs sur 90 jours

Il a actuellement mis en place un plan en 90 jours. Son plan consiste à développer de nouvelles idées, les tester, vérifier le marché, en faire la promotion et la mise en ligne sur le site web. Il faut donc trouver son persona (en terme de marketing) pour s'approcher au plus près des cibles et de leurs besoins. C'est également cette organisation en 90 jours qui a permis à Alexis MInchella de lancer en side project, son podcast Tribu Indé et de sortir son premier livre.

Valentin nous fait part d'une de ses première idées : un espace sur Notion Everything pour des consultants certifiés Notion. Ces consultants pourraient proposer leur services à des entreprises en exposant leur profil sur le site. Mais cette idée n'en est, pour l'instant, qu'au stade de réflexion car elle semble difficile à mettre en place et à monétiser. Valentin veut surtout vérifier que les professionnels et les entreprises aient besoin de ce type de service sur une plateforme comme la sienne.

À la fin de ses 90 jours, il souhaite faire au minimum 2000€ de chiffre d'affaire. Si cet objectif n'est pas atteint, il n'investira plus autant de temps sur son projet et le laissera comme un projet financièrement autonome qui lui rapportera des compléments de revenus.

À la fin de cet épisode de podcast, Valentin nous donne ses conseils pour se lancer dans la création de side project. Il a déjà abordé le fait de ne pas passer plus de deux à trois jours par semaine sur son projet. Aussi, selon lui, on ne doit pas investir d'argent ou bien 50€ minimum, le but étant de ne pas en perdre.

Être à l'écoute de ses utilisateurs

Un side project est avant tout un projet basée sur une passion ou un domaine d'intérêt et peut servir à apporter un complément de revenu en plus de son activité professionnelle.

Il explique que celui-ci doit répondre avant tout à un besoin et à une cible précise. Il est important d'avoir une vraie demande de la part de sa cible et notamment des feedbacks sur son idée de projet. Cela permet d'être sûr qu'il répondra à un besoin, qu'il sera demandé et apprécié.

Il faut avoir une idée claire de leur "pain point", c'est-à-dire de leurs problèmes majeures, pour pouvoir leur proposer une solution.

Si l'idée et le marché sont validés, on peut très rapidement monétiser son projet car les clients seront prêt à payer pour le produit ou le service.

Une fois ce stade atteint, Valentin conseille de réinvestir l'argent gagné dans son projet afin de le modifier et l'améliorer.

Faire passer son side project à l'étape supérieur

Déléguer pour apporter plus de valeurs

Il nous explique à quel point il est important de déléguer et de s'entourer de personnes ou d'équipes qui apporteront leurs compétences à ce projet. En tant que créateur, cela permet de s'échapper des tâches chronophages (comptabilité, emailing, création de contenu marketing...) pour pouvoir se concentrer sur la partie créative et le développement du projet.

Le side project : un bon moyen de se lancer

Enfin Valentin partage ses conseils pour les personnes qui n'osent pas se lancer.

Pour lui, même si on a peur d'échouer dans la création de son side project, il faut penser que l'on apprend toujours de ses échecs et que ce n'est pas une défaite pour autant. En plus, il n'y a pas (ou presque pas) d'investissement financier, donc pas de pression à avoir pour rentabiliser un investissement.

Se lancer permet d'apprendre de nouvelles choses, de recevoir des feedbacks, de pouvoir faire des améliorations et de prendre confiance en soi. Se lancer, apprendre et recommencer... tout ce processus est une réussite.

Découvrir d'autres épisodes

Le Samedi Club : La communauté de créateurs de side project

Que tu sois à la recherche d'une idée pour te lancer, de conseils pour t'organiser ou de retour sur ton projet, viens échanger avec d'autres créateurs.