Guides complets

Comment lancer une newsletter en parallèle de son job ?

Une excellente façon de démarrer un side project est de lancer une newsletter. Encore faut-il trouver un sujet à traiter ou une niche qui n’est pas bien desservie. Dans cet article je te présente les étapes pour te lancer et les différentes manières de monétiser ta newsletter.

Comment lancer et monétiser une newsletter ?
youtube_cover

Pourquoi lancer une newsletter en 2022 ?

La newsletter est un excellent moyen de communiquer avec ton audience. Alors qu’on cherche à se désabonner massivement des newsletters promotionnelles il existe une catégorie de newsletter qui émerge : celle des créateurs indépendants. Des newsletters de niche qui traite d’un sujet en particulier.

Comment lancer sa newsletter en 6 étapes newsletter ?

Définir son sujet

Est-ce que tu souhaites parler d’un sujet professionnel ou au contraire d’un sujet qui permettra à tes lecteurs de se détendre et de penser à autre chose en dehors de leur job. Dans tous les cas il faudra que cela soit clair pour ton futur lecteur dès qu’il arrivera sur la page d’inscription de ta newsletter. Suivant l’outil que tu utiliseras pour l’inscription tu pourras afficher des extraits de ta newsletter ou présenter des éditions précédentes.

Identifier un persona

Comme dans tous les business, il est important de définir ton persona, qui ici sera le lecteur type de ta newsletter. Plus tu seras précis, plus tu apporteras de la valeur à tes lecteurs. L’idée est de mettre un nom et un visage sur celui-ci. Il faut avoir l’impression d’écrire un lecteur type, donc à toi d’échanger avec le maximum de potentiel lecteur pour comprendre leurs maîtrises du sujet. Cela te permettra de définir le niveau de ta newsletter. Est-ce qu’elle est destinée à des débutants ou des experts de ton sujet ?

Voici quelques moyens d’y parvenir :

  • Parlez à des personnes qui n’ont jamais entendu parler du sujet avant. Demandez-leur ce qu’ils pensent du sujet ou pourquoi ils pensent qu’il est important.
  • Rejoignez les groupes Facebook ou discussion Reddit sur le sujet. Cela te permettra d’identifier les sujets ou les problématiques qui reviennent régulièrement.
  • Parlez à des personnes qui n’ont jamais entendu parler du sujet avant. Demandez-leur ce qu’ils pensent du sujet ou pourquoi ils pensent qu’il est important.
  • Rejoignez les groupes Facebook ou discussion Reddit sur le sujet. Cela te permettra d’identifier les sujets ou les problématiques qui reviennent régulièrement.

Définir son rythme de publication.

Quel est le rythme idéal pour une newsletter ? Tout dépend des éléments précédents et du format de ta newsletter. Est-ce que c’est une sélection d’articles publiés sur le web ? Cela dépendra du temps que tu peux accorder à ce side business. Dans un premier temps, il vaut mieux commencer à 1 fois par mois puis passer à 2 fois par mois ou toutes les semaines si la newsletter commence à trouver sa cible.

Définir un moyen de monétisation

Comment gagner de l’argent avec une newsletter ? Il existe différentes solutions :

- Mettre des liens d’affiliation. Lorsque tu présenteras des produits ou des services de vos partenaires tu peux. Chaque vente réalisée grâce à un lien présent dans ta newsletter te permettra de gagner de l'argent. Tu peux trouver sur le web des plateformes d’affiliation qui te permettra de trouver le programme qui te correspond. Tu peux également contacter d'autres marques pour savoir si elles ont mis en place un programme d’affiliation.

- Sponsoriser sa newsletter. Tu peux également vendre un espace publicitaire dans ta newsletter. Cette monétisation est un peu plus difficile à atteindre car il faudra convaincre des marques de te financer. Mais avoir un persona et un sujet bien défini te permettra de mieux identifier les marques qui ont la même audience que toi.

- Lancer une newsletter payante. De plus en plus de newsletters sont payantes. Le système de newsletter payante existe depuis des années mais il revient au goût du jour grâce aux outils dédiés à la Creator Economy. Tu peux également proposer une version "légère" de ta newsletter gratuitement et une version payante plus complète pour quelques euros. Si tu envisages ce modèle n’hésitez pas à créer des versions de test

- Et bien sûr, tu peux toujours utiliser cette newsletter pour vendre tes services en tant que freelance ou bien pour vendre des produits numériques comme des ebook ou des templates.

- Envisager la revente. Même si cela reste un sujet tabou tu peux également envisager de lancer une newsletter dans le but de la revendre. Le tout étant de réfléchir dès le début à ton audience et à ton potentiel acheteur.

Si tu cherche à revendre ta newsletter tu peux passer par Duuce, une marketplace pour acheter et revendre des newsletters.

Par exemple Olly, un créateur qui a lancé un service de conseil concernant des pages de ventes a acheté une newsletter de 1750 inscrits à 5500$. Cette newsletter hebdomadaire qui aborde le sujet des pages de ventes lui permettra probablement de toucher une nouvelle audience et donc d'avoir de nouveaux clients pour son activité de consultant.

Tu peux évidemment tester et combiner ces différentes solutions jusqu’à trouver le business model le plus adapté à ta newsletter et à ta personnalité.

Si tu veux en savoir un article complet sur la monétisation de sa newsletter.

Publier et tester sa newsletter.

Après avoir validé ces différents éléments tu peux d’ores et déjà te lancer. Pour cela rien de plus simple : utilise un des outils présenté un peu plus bas et part à la recherche de tes premiers lecteurs. Vraiment ne passe pas trop de temps à réfléchir, à vouloir faire la meilleure newsletter dès le premier numéro : lance-toi maintenant ! Plus tu enverras de newsletter, plus tu recevras du feedback, plus tu amélioreras le contenu. Avoir plusieurs éditions à ton actif te permettra d’avoir plus de crédibilité face à d’éventuels sponsors. Pas besoins d’avoir une longue page, un formulaire d’inscription avec une proposition de valeur claire suffira.

exemple de formulaire d'inscription à une newsletter
Voici un exemple de page d'inscription que j'ai créé pour la newsletter du marketing automation


Trouver son canal d’acquisition

Voici quelques idées pour trouver tes premiers inscrits :

- Partage ta page d’inscription avant le lancement du premier numéro sur le réseau social sur lequel tu es le plus actif. Tes premiers inscrits feront sûrement partie de ton cercle proche. Cela te permettra d’avoir des premiers ambassadeurs et des bêta testeur qui te feront des remarques pour améliorer ta newsletter.

- Comme lors de la recherche de ton sujet, utilise les groupes Facebook et discussion Reddit sur le sujet pour toucher une nouvelle audience. Une fois que tu as lancé ta première édition, l’outil de newsletter que tu as utilisé devrait te fournir un lien pour voir la newsletter même sans être inscrit. Pense à l’utiliser pour donner un aperçu de ton travail.

- Mets en place un programme d’ambassadeur. Encore une fois, certains outils te permettront de mettre en place un programme d’ambassadeur qui te permettra de faire en sorte que chaque lecteur puisse en ramener un autre. Tu peux réfléchir à une récompense en fonction du nombre d’inscrit ramené (5 inscrits = 1 ebook, 10 inscrits = un visio…)

- Tu peux également imaginer des collaborations avec des créateurs ou des acteurs de ton secteur pour élargir ton audience.

En résumé voici les 6 étapes pour lancer ta newsletter :

  • Définir son sujet.
  • Identifier un persona.
  • Définir son rythme de publication.
  • Définir un moyen de monétisation.
  • Publier et tester sa newsletter.
  • Trouver son canal d’acquisition

3 créateurs qui ont lancé leur newsletter en parallèle de leurs jobs.

La newsletter, un canal d’acquisition pour son activité principale avec Nina Ramen

Nina Ramène a lancé en parallèle de son job chez Germinal, une newsletter pour aider les femmes à oser d’avantages. Chaque samedi ET dimanche à 9h00 Nina partage à ses abonnées ses meilleures ressources pour aider sa communauté à progresser et à prendre la parole. C’est une newsletter gratuite qui lui permet de trouver des clients pour des missions en freelance. D’ailleurs dans Side Story, Nina nous partage les coulisses de sa newsletter et ses bonnes pratiques.

La newsletter un side project qui peut devenir un projet à pleins-temps.

Yoann Lopez a lancé Snowball, une newsletter sur les finances personnelles lorsqu’il était le CMO (Chief Communication Officer) chez Comet (une startup de mise en relation de freelance tech et de startup). Au début Snowball était une newsletter gratuite, après avoir développé sa base d’inscrit et après avoir récolté les feedbacks de ses lecteurs il a lancé une version payante et tout un écosystème autour de son projet. Pour en savoir sur la manière dont Yoann a lancé sa newsletter en parallèle de son job nous l’avons reçu dans le podcast dédié aux salariés et créateur de side project : Maker Side.

La newsletter une excuse pour explorer de nouveaux sujets.

Romy Leick est freelance et a lancé Make it Count. Une newsletter dans laquelle elle partage son exploration et ses découvertes. Elle aborde différents sujets comme les cryptos, les NFT, le freelancing, l’entreprenariat, le growth et le digital nomadisme. Romy nous partage dans cet épisode de Side Story et son aventure.

Les 3 outils pour lancer sa newsletter

Sendinblue, un outil français de newsletter.

Parmi les outils de newsletter, qui permettent à des entreprises mais aussi à des créateurs de créer et de gérer leurs newsletters il existe Sendinblue qui te permettra en quelques clics de créer un formulaire d’inscription et de programmer ta première édition. Il existe également des outils comme Mailchimp ou Mailjet.

Côté prix l'offre à 19 € par mois te permettra d'envoyer jusqu’à 100 000 emails mensuels sans limite de quota journalier. La version gratuite te permet de tester l’outil et d’envoyer jusqu’à 300 emails par jour.

Converkit, un outil pour les créateurs

Maintenant intéressons-nous aux outils dédiés aux créateurs indépendants. Converkit par exemple est un outil qui est dédié à cet usage.

L’outil dispose d’un éditeur pour mettre en place des mails personnalisés, des formulaires et des landing pages à partir de modèles existants. Tu peux également automatiser des tâches en fonction des intérêts ou actions de tes abonnés.

L'offre gratuite te permettra d'utiliser la plateforme jusqu’à ce que tu atteignes les 300 abonnés au-delà il faudra passer par la première offre payante à 9$.

Sur le même positionnement tu peux aussi regarder du côté de Mailerlite.

Les outils pour lancer une newsletter payante : Substack ou Ghost.

Enfin si tu souhaites te lancer dans une newsletter payante sache qu’il existe des outils dédiés pour pouvoir gérer les paiements, les inscriptions et l’envoie des newsletters sur la même plateforme.

Concernant le prix, Substack est gratuit lorsque tu l'utilises pour une newsletter gratuite mais prélève 10% sur le prix de ta newsletter une fois qu'elle devient payante.

Substack est l’outil qui revient le plus parmi les créateurs même s’il est moins personnalisable que son concurrent Ghost.

Voilà ! J’espère que cet article te permettra de te lancer rapidement. Si jamais tu as des questions ou que tu cherches à échanger avec d’autres créateurs, rejoins-nous dans la communauté des créateurs de side project.

Découvre d'autres articles
Le Samedi Club : La communauté de créateurs de side project

Que tu sois à la recherche d'une idée pour te lancer, de conseils pour t'organiser ou de retour sur ton projet, viens échanger avec d'autres créateurs.