Side Story

Side Story : l'histoire de StartupOKLM par Adil Mania

Dans Side Story, on met à l'honneur les créateurs de side project et leur projet. Aujourd'hui on part à la rencontre de Adil Mania et de son side project : StartupOKLM.

Side Story : l'histoire de StartupOKLM par Adil Mania

Dans cet épisode de Side Story, on a rencontré Adil Mania, Business Analyst chez Nickel. En parallèle de son job, il a lancé StartupOKLM le média des jeunes entrepreneurs . Découvre l'histoire de son side project !

Peux-tu résumer StartupOKLM en une phrase ?

C’est le média des jeunes entrepreneurs qui va leur permettre ou de mieux permettre à tous les jeunes de mieux entreprendre.

Pourquoi as-tu choisi ce nom ?

Je cherchais un mot à coller à Startup mais qui fait jeunes et du coup j’ai trouvé OKML. Quelque chose qui fait partie un peu du langage un peu snap et autres on va dire.

Deuxièmement, un mot qui évoque l’ADN du média lui-même. Un message aux jeunes pour leur dire "Accélérez", en mode startup, "Courrez, accélérez, fait des choses" mais OKLM, vous avez le temps, vous allez tromper, il y aura plein de choses qui vont se passer mais prenez votre temps mais en même temps accélérer, créez des choses.

Quelle est l'histoire derrière StartupOKLM ?

Surtout des déceptions d’un point de vue média. Je m’attendais à plus. Que ce soit pour moi, que ce soit pour tous les jeunes entrepreneurs que j’ai pu rencontrer entre-temps, que j’ai vu faire des choses et qui n’étaient pas assez médiatisé à mon avis.

Ça m’a un petit peu gêné et deuxièmement parce que mon entourage et n’était pas très sensibilisé sur le sujet de l’entreprenariat et je me suis dit il y a un gros travail à faire pour décrypter, pour déchiffrer un petit peu ce monde, pour expliquer surtout à ceux qui viennent de milieu qui ne sont absolument pas faits pour être entrepreneur tout simplement et c’est là qu’est venue la mission même de StartupOKLM.

Pour travailler sur ton side project, t'es plutôt soir en semaine ou week-end ?

Dès qu’il y a du temps. Le matin, entre midi et deux, le soir, week-end. Dès qu’il y a du temps en plus. En plus on fait des live sur Twitch donc souvent c’est le soir. Le week-end c’est la préparation de contenu de la semaine. Il y a des réunions que je suis censé faire entre 12h30 et 13h30. Ça me prend énormément de temps.

Quelle a été la toute première version de StartupOKLM ?

Le compte Instagram. Au tout début on faisait un post par jour après j’ai baissé la cadence parce que c’est impossible de tenir avec un post par jour.

As-tu des outils préférés que tu as utilisés pour créer ton side project ?

Tous les posts que je fais sur Instagram, je les fais tous sur Google Slide. J’adore Google Slide, je suis un gros fan de Drive. Je n’utilise ni photoshop ni Canva. Je passe parfois par Sketch parce que Slide, c’est un tout petit peu limité pour des trucs un peu plus avancés mais quasiment tous les posts Instagram qu’on fait, sont faits sur Google Slide.

Est-ce que tu gagnes de l'argent grâce à StartupOKLM ?

Depuis le début. Il y avait des partenariats qu’on a pu faire à l’époque, il y avait des modèles qu’on a testés aussi entre-temps mais qui n’ont pas donné grand-chose et aujourd’hui on est basée sur des partenariats qu’on fait. On a eu BPI France récemment, on en a aussi d’autres à venir.

Tu as une anecdote à nous partager ?

J’ai reçu de la Ministre la Jeunesse et de l’Engagement chez moi Je n’aurais jamais cru qu’un jour, elle allait débarquer avec ses gardes du corps chez moi. C’était un truc de folie et on l’a fait !

Quelle est la suite pour StartupOKLM ?

Pourquoi pas aller encore plus loin. Nous, on crée du contenu pour les jeunes porteurs de projet, pour les aider à faire mieux et aller encore plus loin. On a encore plein d’idées de contenu, plein d’action qu’on peut mettre en place pour pouvoir derrière, arrivé à ce stade où les jeunes vont le faire d’une manière plus simple.

Créer un meilleur contenu pour le futur et puis d’ailleurs en 2022 on l’espère si tout va bien démarrer la petite tournée des Écoles Sup pour pouvoir inspirer encore plus, sensibilisé encore plus. Et avoir l’audience en face c’est toujours mieux que sur Twitch.

Aurais-tu un conseil à donner à quelqu'un qui voudrait lancer son side project ?

Continuer, ne jamais lâcher. Continuer même si oui même si parfois c’est dur. Même si ça prend du temps. Il y a des journées qui sont pas formidables mais juste continuer parce que parce qu’il y a des journées qui sont incroyables qui viennent par la suite. Donc faut juste continuer, continuer, ne jamais arrêter, c’est ce qui fait la différence.

Tu souhaites nous partager ton side project ? Contacte-nous !

Découvre d'autres articles
Le Samedi Club : La communauté de créateurs de side project

Que tu sois à la recherche d'une idée pour te lancer, de conseils pour t'organiser ou de retour sur ton projet, viens échanger avec d'autres créateurs.