Pour commencer

10 conseils pour développer son side project sur Instagram

Tu utilises peut-être déjà Instagram pour un usage personnel ? Et si tu utilisais cet outil pour promouvoir ton side project ? Dans cet article on te présente 10 conseils concrets pour t'aider au quotidien.

10 conseils pour développer son side project sur Instagram

Ton side project, c'est le projet que tu vas créer en parallèle de ton activité principale. Tu jongles entre vie professionnelle, personnelle et side project... Et ce n'est pas toujours facile.

Si tu es un peu avancé(e) dans la création de ton projet, tu dois savoir que ça demande une organisation sans faille. Tu prends du temps, tu fais des concessions, tu priorises tes tâches, etc.

C'est pour ça qu'il faut être clair dès le départ sur la façon dont tu vas créer puis communiquer sur ton projet. Tout le processus est super important : du début (ton idée de base) jusqu'au moment de promouvoir ton produit et d'avoir tes premiers clients.

Pour être efficace, perdre le moins de temps possible (parce que c'est un side project et que chaque heure que tu passes dessus compte) il est idéal que tu crées ta stratégie de communication dès le début de ton projet.

Et c'est là que j'interviens ! Pas de panique, je vais t'expliquer pourquoi il faut créer rapidement ce type de stratégie et surtout comment faire pour communiquer sur les réseaux sociaux.

Ici, on va précisément parler d'Instagram. C'est un réseau social très populaire, qui a largement dépassé Facebook ou Snapchat. Très utilisé par de nombreux business à travers le monde entier, ce réseau permet de réaliser une stratégie de communication complète. En effet, c'est un réseau social visuel car on y poste principalement des photos (et carousels de photos). Depuis le temps, Instagram a su s'améliorer et se diversifier pour faire de l'ombre à ses concurrents. On y retrouve maintenant la fameuse story, les stories à la une, les réels, les vidéos longues (anciennement IGTV) et les lives. C'est ce qui fait l'atout d'Instagram. C'est un vrai couteau suisse pour communiquer et créer plein de contenu varié.

Prêt(e) à créer une super stratégie et à développer ton side project sur Instagram ? 💪

C'est parti !

La communication de son side project

Pourquoi avoir une stratégie de communication ?

Créer une stratégie de communication sur mesure pour ton projet, c'est super important. Si tu crées ton side project seul(e), dans ton coin, que tu le lances mais que personne n'en a entendu parler ... Ça va faire un flop. Le but à ce moment, est de trouver tes premiers clients ou tes premiers utilisateurs. Il faut que des personnes aient envie d'acheter et d'utiliser ton produit. Pour cela, il faut que ces personnes le voient et en entendent parler.

Si ton side project n'a pas pour but de te faire gagner de l'argent, ta stratégie de communication va être légèrement différente. Ton projet est quelque chose que tu ne monétises pas, mais il faut tout de même créer une communauté, avoir des visites, obtenir des vues et récupérer des contacts.

Dans les deux cas, il faut parler de ton side project, le mettre en avant et le montrer à ta cible. Je vais te donner 10 conseils pour réussir ta stratégie de communication sur Instagram. Bien sûr, tu pourras adapter tout ces conseils au réseau social que tu auras choisi pour communiquer.

Petit rappel : tu dois choisir le réseau social où se trouve ta cible et où tu pourras le mieux communiquer sur ton projet.

Utiliser la matrice AARRR

Avant de te donner tous mes conseils, je vais te parler de la matrice AARRR. C'est une façon plutôt simple de t'expliquer pourquoi, et surtout comment, la stratégie de communication va te permettre développer ton side project.

Cette matrice, utilisée en marketing, est un acronyme. Elle a été créée par Dave Mcclure, un entrepreneur américain. Chaque lettre correspond à une étape précise qui vise une croissance rapide d'un projet. Ce plan en 5 étapes permet de mettre sur papier tes objectifs ou trouver ce qui te bloque dans l'acquisition d'utilisateurs et potentiels clients.

Je t'explique ces 5 étapes :

1 - Acquisition : c'est le fait d'attirer de nouveaux prospects (utilisateurs) et leur faire découvrir ton produit. Cela peut se faire de façon organique par le SEO (search engine optimization : référencement naturel), par des Ads et du SEA (search engine advertising : référencement payant), ou par du SMO (social media optimization : ensemble de méthodes utilisées pour amener les utilisateurs d'un réseau social sur son site).

2 - Activation : c'est le moment de convaincre tes prospects de réaliser une première action, et pour cela tu as besoin d'un Call-to-action. C'est un bouton qui donne envie de cliquer pour recevoir quelque chose en retour comme : s'inscrire à une évènement, télécharger un e-book, adhérer à une newsletter, etc. Grâce à cela, tu vas récupérer les contacts de ta cible ce qui va être utile pour l'étape suivante.

3 - Rétention : dans cette étape il faut convertir tes prospects en utilisateurs réguliers. Il faut donc capter leur attention et leur donner envie de revenir sur ton site, ta landing page ou ta page produit. Il faut qu'ils aient envie d'interagir avec ta marque pour, par la suite, acheter ton produit ou ton service. Pour cela tu peux utiliser un outil d'e-mailing afin d'envoyer des e-mails à tes prospects (dont tu auras récupéré les informations en étape 2).

4 - Référence : cette étape consiste à inciter tes prospects à devenir des "ambassadeurs" de ta marque. Pour arriver à cela, il faut que tes prospects parlent de ta marque, ton produit ou service sur les réseaux sociaux. Il faut viser la viralité. Tu peux, par exemple, créer des jeux concours dans lesquels les internautes devront taguer leurs amis pour participer, ou tu peux créer un parrainage en échange duquel tes prospects recevront un cadeau. Cela va te permettre d'agrandir ta communauté, de gagner en visibilité et de donner confiance en ta marque (puisqu'elle sera recommandée par tes prospects).

5 - Revenus : enfin la dernière étape consiste à générer et augmenter les revenus par utilisateurs. Le but est donc d'augmenter ton taux de conversion. Pour ce faire tu peux créer un e-shop avec plusieurs solutions de paiement (pour faciliter l'achat), proposer des offres, des réductions, des abonnements ou services premium.

Maintenant que l'on a vu les 5 étapes qui te permettent d'acquérir des prospects, de les convertir en leads puis en clients, tu comprends pourquoi la communication de ta marque va être très importante. Sans elle, tu ne trouveras pas de prospects et encore moins de clients (ceux qui passent réellement à l'achat).

Alors voici mes 10 conseils pour réaliser une communication efficace de ton side project sur Instagram.

1 : Définir sa cible

Bon, si tu as déjà commencé à créer et développer ton side project, tu dois sûrement avoir une idée assez claire de ce qu'est une cible et un persona.

Mais si ce n'est pas le cas, je te fais un petit rappel. Ta cible c'est les personnes que tu vises, celles qui vont vouloir acheter et consommer ton produit. C'est celles pour qui tu as créé ton projet : tu réponds à leur besoin ou à leur problématique.

Un persona c'est donc une personne de ta cible. Ça va être ton personnage "type" qui reflète exactement la personne que tu cibles pour vendre ton produit. Il faut identifier son âge (ou tranche d'âge très précise), son sexe, son niveau de vie, son lieu de vie, son entourage, son métier, ses passions, ou encore ses envies.

Au plus ce persona sera précis, au plus tu arriveras à toucher ta cible exacte.

Si ta cible et ton persona ne sont pas assez définis, il faut passer par cette étape cruciale avant d'avancer sur ton projet, sinon tu auras beaucoup de mal à trouver tes premiers clients.

Aussi, en fonction de ta cible, tu trouveras le réseau social le plus adapté pour communiquer. Tu connaîtras le format que ta cible consomme le plus (photos, vidéos longues, courtes, etc) et les meilleurs moments pour poster (les heures et les jours).

2 : Regarder ce que fait la concurrence

Évidemment, quand on veut se démarquer dans un marché précis, il faut analyser la concurrence. Il faut donc réaliser une vielle concurrentielle, aussi appelée Benchmark.

Pour ce faire, tu dois analyser le compte de tes concurrents directs dans leur globalité : leurs couleurs, leur image, leur storytelling, leurs valeurs et le visuel de leur feed. Tout élément est bon à analyser pour comprendre comment tes concurrents parlent à leur communauté, comment ils les retiennent, les font participer et les poussent à acheter.

Regarde attentivement leurs hashtags et leur utilisation, afin de les reprendre s'ils sont pertinents pour ta marque et ta cible. Observe les heures auxquelles ils postent pour être visible par leur cible et augmenter leurs interactions.

S'ils ont développé des partenariats, regarde sur quels influenceurs ils misent. Est-ce que ce sont des influenceurs avec une grande communauté, une moyenne, une petite ? Les ont-ils payés ? Leur ont-ils envoyé des produits pour les tester ? Ont-ils négocié une vidéo, une publication photo, une story ?

Le partenariat est une tendance bien répandue maintenant. C'est presque devenu une obligation, comme un rite de passage, pour accéder à la visibilité et prospérer sur Instagram.

3 : Prospecter les followers de ses concurrents

C'est un conseil un peu particulier, mais qui a porté ses fruits pour plusieurs projets et marques présentent sur les réseaux sociaux.

Il faut tout de même procéder intelligemment et raisonnablement. Le risque est de spammer les comptes de ses prospects et de faire trop de demandes d'abonnements.

Cette technique consiste à récupérer des prospects dans la liste d'abonnés de tes concurrents directs. Une fois que tu les trouves, tu t'abonnes à eux. De cette façon, ils vont voir ta marque et ton projet.

Grâce à cela tu peux gagner des abonnés car ils vont te follow en retour. Tu sais aussi que ce sont de potentiel futurs clients puisqu'ils font partie de ta cible.

Attention à ne pas utiliser cette technique à outrance, car si tu t'abonnes à beaucoup de comptes, tu risques d'avoir beaucoup d'abonnements contre peu d'abonnés. Ce genre de compte paraît suspect à la plupart des utilisateurs et ils n'auront pas confiance en ta marque ou en ton produit.

4 : Créer du contenu pertinent et adapté

Une fois que tu trouves ta cible sur Instagram et que tu commences à développer une communauté, il faut retenir tes abonnés en créant du contenu pertinent et adapté.

Pour ce faire, il est bon d'alterner entre les différents formats proposés par la plateforme et varier les thématiques de tes posts.

Comme je l'ai déjà dit, Instagram est l'un des réseaux sociaux les plus complets en proposant des types de contenus très différents comme : de la vidéo (courte ou longe), des stories, des boomerangs, des images/photos et des carousels.

Utilise tout ces formats à ton avantage et crée beaucoup de contenu pour rendre ton compte plus visible sur Instagram. Je te recommande de faire 2 posts d'image/de photo, un carousel, ainsi qu'une vidéo longue ou un réel par semaine.

En plus, tu devras poster 4 à 5 stories par jour en utilisant des stickers et hashtags.

Tout cela va te permettre d'apparaître de plus en plus dans les recherches Instagram de ta cible et dans ses propositions.

Pour ce qui est des thèmes de tes contenus, tu peux les varier en proposant :

  • un contenu amusant, distrayant, dans lequel ta cible va se reconnaître (utilise les réels et suit les tendances).
  • un contenu éducatif qui va informer ta cible.
  • un contenu de storytelling, dans lequel tu vas parler de toi, ta marque, ton entreprise, ton projet. Joue sur l'émotion de ta cible et son empathie envers ton histoire originale et unique.
  • un contenu "tips", c'est-à-dire un conseil que tu donnes à ta cible (ça peut être un conseil sur l'utilisation de ton produit).

5 : Poster aux meilleures heures

C'est bien cool de savoir quoi poster, mais quand est-ce qu'on le fait pour avoir le plus d'impact sur sa cible ?

Avant de connaître ce qui fonctionne le mieux pour ta cible, tu dois commencer à poster. Et oui, au tout départ tu débarques avec 0 abonné, et il faut quand même publier pour acquérir tes premiers followers.

Tu peux donc commencer à publier le lundi et le jeudi, entre 7h-9h ou entre 17h-18h. Selon les statistiques d'Instagram, ce sont les jours et horaires les plus utilisés pour poster et ceux qui permettent de réaliser le plus de conversions (likes, partages, commentaires, etc).

Une fois que tu as plusieurs abonnés et que tu commences à développer ta communauté, il faut analyser leur comportement sur Instagram. Il faut donc trouver à quelles heures ils réagissent le plus à tes posts et quand est-ce qu'ils regardent tes stories.

Il est aussi important de regarder, dans les analyses statistiques de ton compte, à quel moment tes posts touchent le plus d'utilisateurs qui ne sont pas encore abonnés à toi. Quel format, quel contenu, quel hashtag te permet d'atteindre ces utilisateurs et de gagner en visibilité.

Analyser toutes ces statistiques permet de trouver les meilleures heures pour poster ton contenu, te donner de la visibilité et créer de l'interaction avec ta cible.

6 : Interagir avec des comptes similaires

On parle beaucoup de visibilité car c'est évidemment grâce à cela que tes prospects vont voir ta marque et entendre parler de ton produit sur Instagram.

On a déjà vu qu'il fallait créer du contenu intéressant et le poster au bon moment pour atteindre ta cible, mais il est aussi important que tu interagisses avec des comptes similaires au tien.

Justement, c'est un point important de l'algorithme d'Instagram. La plateforme met en avant les comptes qui interagissent avec les autres via des likes, des partages mais surtout via des commentaires.

En plus d'être mis en avant par Instagram (car tu auras respecté son algorithme), tu deviendras aussi visible par les utilisateurs qui commenteront la même publication. De cette façon, tu atteins la communauté d'autres comptes et tu peux toucher, une nouvelle fois, des personnes de ta cible.

7 : Engager avec sa communauté

Ce qui va te permettre de garder tes abonnés et de créer une vraie communauté autour de ton projet, c'est l'engagement que tu as avec tes followers.

Si tu gagnes des abonnés mais que tu ne les retiens pas et que tu ne les fait pas participer activement à ton projet, ils vont se désintéresser et partir.

L'engagement avec ses abonnés est primordial sur Instagram (et sur n'importe quel réseau social d'ailleurs). Pour ce faire, comme on l'a dit précédemment, tu dois créer du contenu pertinent pour ta communauté et leur permettre d'interagir avec toi. C'est un des grands avantages de la "Story" sur Instagram. À travers ce format, tu peux leur proposer de faire un sondage, de réaliser un vote, ou encore de te poser une question.

Tout cela va favoriser l'interaction et l'échange. Tu peux aussi bénéficier des feedbacks de ta cible... Et ça, c'est précieux pour leur proposer du contenu et des produits toujours plus adaptés.

Une autre fonctionnalité qui te permet d'engager ta communauté est de créer ton propre hashtag. En le créant, les utilisateurs vont pouvoir retrouver tout tes contenus en tapant ce hashtag dans la barre de recherche Instagram. Ils vont aussi pouvoir l'utiliser sous leurs propres publications. Ta communauté va donc t'aider à gagner en visibilité. Par exemple, si tu crées un concours ou un jeu sur Instagram, invite ta communauté à partager une photo avec ton hashtag. De cette façon tu peux créer une viralité autour de ta marque ou de ton produit.

Enfin, si tu parviens à faire créer du contenu pour ton projet par ta communauté, tu utilises l'UGC : User Generated Content.

C'est bien souvent le contenu le plus prisé par les marques et le plus apprécié par les prospects. C'est un contenu authentique, qui valide ton produit et donne confiance en ta marque. Cela te permets aussi d'obtenir un contenu que tu peux reposter (pour les moments où tu as un peu moins d'inspiration).

8 : Faire des stories à la une

On en parlé et reparlé, les Stories sont le meilleur atout d'Instagram et il faut l'utiliser. Tu sais, à présent, qu'il est important d'en publier 4 à 5 par jour (minimum) et que tu dois y ajouter des éléments d'interaction.

Une fois les stories faites, il faut absolument que tu crées des stories à la une. Cette fonctionnalité d'Instagram, qui a maintenant quelques années, est une pépite pour ta visibilité.

Ces stories à la une sont plus visitées que des publications et permettent aux utilisateurs d'avoir un rapide aperçu de ta marque, tes produits et leur qualité.

En utilisant les bons hashtags dans ces stories, elles apparaissent aussi dans les recherches Instagram et dans la page découverte des utilisateurs.

Il n'y a donc que des avantages à utiliser cette fonctionnalité. Penses à l'accorder aux couleurs et à l'image de ta marque, à rendre ces "stories à la une" esthétiques et compréhensibles pour que l'utilisateur retrouve rapidement les informations importantes.

Par exemple, en "stories à la une" tu peux mettre du storytelling, un Q&A (question-answer, en anglais, c'est un question-réponse que tu as fait avec ta communauté), des informations pratiques sur ton produit ou service, des avis (UGC), etc.

9 : Faire des campagnes ads et vendre via le e-shop

Depuis peu de temps, Instagram s'est transformé en une réelle marketplace. La plateforme permet de trouver un produit, d'obtenir ses informations (description du produit et livraison) sans même quitter le réseau social.

C'est pourquoi, si tu as un site e-commerce ou une page de vente de ton produit, il faut absolument utiliser cette fonctionnalité. En un clic, les utilisateurs voient ton produit, son prix, tout ses détails et peuvent aller sur ton site pour finaliser l'achat.

En utilisant l'e-shop d'Instagram, ton produit et ta marque vont gagner en visibilité.

En plus de cela, tu peux réaliser des posts sponsorisés. En choisissant cette option payante, tu peux définir des paramètres précis pour choisir à qui sera proposé ta publication (c'est le moment de viser ta cible à fond !).

10 : Faire de l'influence marketing

Enfin, mon dernier conseil (mais pas des moindre) est d'utiliser le marketing d'influence et de faire appel à des influenceurs.

On l'a abordé au début de cet article, le marketing d'influence est très utilisé sur les réseaux sociaux et, aujourd'hui, plus aucune marque ne s'en passe.

C'est clairement devenu une étape indispensable pour atteindre ses objectifs, acquérir plus de visibilité, obtenir plus d'engagements et de conversions.

En fonction de ton budget, de ton besoin et de tes objectifs, tu ne viseras pas le même type d'influenceur. Il en existe plusieurs catégories :

  • le nano-influenceur : a moins de 10k d'abonnés, il a donc peu de visibilité par rapport aux autres influenceurs, mais il va être très proche de sa communauté. Il va donc avoir un fort taux d'engagement et de conversion. C'est aussi un influenceur que tu n'as pas à payer directement. Par exemple, tu peux lui proposer un partenariat en lui envoyant ton produit afin qu'il le test et partage son avis à sa communauté.
  • le micro-influenceur : a moins de 100k d'abonnés, il a un peu plus de visibilité que le nano-influenceur et tout autant d'engagement avec sa communauté. Pour faire un partenariat avec ce type d'influenceur tu peux, par exemple, leur proposer d'essayer ton produit gratuitement et de donner à sa communauté un "code promo". Grâce à ce code, il recevra un pourcentage du bénéfice si des ventes sont effectuées avec son code. C'est un moyen de mettre en place de l'affiliation.
  • le macro-influenceur : a autour des 500k d'abonnés, il n'a pas atteint le million mais dépasse largement les nano et micro-influenceurs. Il permet d'obtenir bien plus de visibilité mais perd un peu en engagement et en conversion. Avec autant d'abonnés, toute sa communauté ne voit pas forcément ses publications ou ses stories. En plus, à cette échelle là, l'influenceur commence à réaliser beaucoup de partenariat... Les membres de sa communauté peuvent être plus méfiants pour acheter ses produits. À ce stade, cela devient aussi nécessaire de rémunérer la prestation de l'influenceur. Il va donc falloir négocier, avec lui, son prix pour réaliser un post, une vidéo longue, un réel ou une story.
  • la "star" de l'influence : avec des millions d'abonnés. Cet influenceur est une star des réseaux sociaux et son prix correspond donc au degré de son influence (TRÈS élevé). Évidemment, lorsqu'un influenceur de ce type mentionne une marque, cela lui donne un énorme visibilité. En revanche, il perd encore plus d'engagement et de conversion qu'un macro-influenceur.

L'intérêt de commencer une stratégie d'influence va donc vraiment dépendre de ton budget et de tes objectifs. Je suppose que tu débutes dans ton projet et, puisque c'est un side project, tu as très peu, voire pas du tout, de budget à investir dans tout ça.

Je te conseille donc de commencer avec des nano ou micro-influenceurs qui ont une communauté correspondant à ta cible. Tu leur proposes alors un partenariat, pour découvrir ton produit et le partager à leur communauté au travers d'une publication ou d'une story.

Pour le format que l'influenceur devra créer, je te conseille de commencer par des stories. En effet, c'est un format qui pousse à l'interaction, qui est disponible pendant 24h et qui permet aux membres de la communauté de voir directement l'utilisation de ton produit. C'est aussi un format plus spontané pour l'influenceur et qui paraîtra plus authentique pour sa communauté.

Grâce à ce partenariat tu obtiendras une petite visibilité, certes, mais les membres de la communauté que tu atteindras seront de qualité puisqu'ils correspondront totalement à ta cible. Il y a donc de grande chance pour que la communauté de l'influenceur finisse par suivre ton compte Instagram et te permette, à ton tour, de développer ta propre communauté.

Si le partenariat se déroule bien, que l'influenceur et toi êtes satisfaits de votre collaboration, alors il pourra devenir ambassadeur de ta marque et la représenter officiellement auprès de sa communauté. C'est l'étape suivante qui permet de fidéliser l'influenceur et sa communauté, ainsi que de faire connaître ta marque dans le temps.

Voilà, on est arrivé à la fin de ces 10 conseils pour créer une véritable stratégie de communication et développer ton side project sur Instagram.

Et n'oublie pas, dès le début tu dois beaucoup COMMUNIQUER sur ton projet. De cette façon tu prends ta place, tu t'imposes sur le marché, tu te fais connaître, tu crées ta communauté et tu obtiens tes premiers clients !

Auteur

Clémence Pluijm

Je suis Social Media Manager en freelance. Ma mission : créer une stratégie de communication sur les réseaux sociaux pour des petites entreprises. Je les aide à se digitaliser et à augmenter leur visibilité.

Découvre d'autres articles
Le Samedi Club : La communauté de créateurs de side project

Que tu sois à la recherche d'une idée pour te lancer, de conseils pour t'organiser ou de retour sur ton projet, viens échanger avec d'autres créateurs.